Page 3 sur 3

Re: Pensées philosophiques du jour

MessagePosté: Sam 21 Mar 2020 14:14
de Phurba
Tout en sachant qu'on ne peut aider que celui qui veut bien l'être ! Sinon c'est peine perdue.

Il n'y pire aveugle que celui qui ne veut pas voir, pareil pour celui qui ne veut entendre et pareil pour celui qui ne veut rien modifier de ses visions, croyances et autres fondements de son existence.

Ce n'est nullement un jugement, c'est juste un constat.

Re: Pensées philosophiques du jour

MessagePosté: Sam 21 Mar 2020 18:13
de Bhikkhus
C’est vrai qu’il à des personnes « endormies », « ignorantes », « malades » qui voudraient être soignées sans remède tout en continuant à jouir de leurs passions dévorantes. Ton constat est sans appel mais il faut bien respecter le droit de nos semblables pour être juste avec nous-même. Dans notre monde où tant d’individus ne pratiquent pas la justice, chacun use de ses représailles, et c’est bien là ce qui fait les maux et les confusions de notre société.

Re: Pensées philosophiques du jour

MessagePosté: Lun 30 Mar 2020 17:06
de Simonchik
Vu sur Cerveaux Non Disponibles :

NOUS NE SOMMES PAS EN GUERRE
et n’avons pas à l’être…
Par Sophie Mainguy, médecin urgentiste.

Il est intéressant de constater combien nous ne savons envisager chaque événement qu’à travers un prisme de défense et de domination.
Les mesures décrétées hier soir par notre gouvernement sont, depuis ma sensibilité de médecin, tout à fait adaptées. En revanche, l’effet d’annonce qui l’a accompagné l’est beaucoup moins.
Nous ne sommes pas en guerre et n’avons pas à l’être.
Il n’y a pas besoin d’une idée systématique de lutte pour être performant.
L’ambition ferme d’un service à la vie suffit.
Il n’y a pas d’ennemi.
Il y a un autre organisme vivant en plein flux migratoire et nous devons nous arrêter afin que nos courants respectifs ne s’entrechoquent pas trop.
Nous sommes au passage piéton et le feu est rouge pour nous.
Bien sûr il y aura, à l’échelle de nos milliards d’humains, des traversées en dehors des clous et des accidents qui seront douloureux.
Ils le sont toujours.
Il faut s’y préparer.
Mais il n’y a pas de guerre.
Les formes de vie qui ne servent pas nos intérêts (et qui peut le dire ?) ne sont pas nos ennemis.
Il s’agit d’une énième occasion de réaliser que l’humain n’est pas la seule force de cette planète et qu’il doit – ô combien- parfois faire de la place aux autres.
Il n’y a aucun intérêt à le vivre sur un mode conflictuel ou concurrentiel.
Notre corps et notre immunité aiment la vérité et la PAIX.
Nous ne sommes pas en guerre et nous n’avons pas à l’être pour être efficaces.
Nous ne sommes pas mobilisés par les armes mais par l’Intelligence du vivant qui nous contraint à la pause.
Exceptionnellement nous sommes obligés de nous pousser de coté, de laisser la place.
Ce n’est pas une guerre, c’est une éducation, celle de l’humilité, de l’interrelation et de la solidarité.

Sophie Mainguy, médecin urgentiste

Re: Pensées philosophiques du jour

MessagePosté: Mar 31 Mar 2020 20:04
de Phurba
Pourtant au coeur du pire, elle positive, prend de la distance...

Bravo et chapeau bas surtout.

Merci Simonchik !

Pensée à ceux qui auront la malchance de subir gravement la maladie. :|